A propos

À propos

Venez me découvrir à travers ces quelques lignes. Si vous avez une question à me poser, n’hésitez pas à vous exprimer !

Qui suis-je ?
Je suis né en 1979 en banlieue parisienne où je suis resté pendant dix ans environ. J’ai ensuite déménagé en compagnie de ma famille en province dans un petit village de 900 habitants à l’époque dans le département de l’Oise.
J’eus du mal à m’adapter au début, mais ce changement m’a permis de découvrir autre chose que des barres d’immeubles bétonnées. Les ballades au grand air, les animaux, la nature et surtout je découvris un sentiment de liberté que je ne connaissais pas avant.

Pourquoi écrire ?
Par envie d’abord ! Depuis le lycée et avant même de m’orienter vers un baccalauréat littéraire, je ressentais le besoin d’écrire, de coucher sur le papier des réflexions ou des idées qui germaient dans mon esprit.
Depuis plusieurs années, j’avais commencé une petite histoire de quelques pages sans formes et sans idée précise de ce que j’allais en faire. Petit à petit, je l’ai modelée en réelle aventure avec une intrigue, des personnages et des rebondissements.
L’écriture procure un sentiment extraordinaire de liberté. Peu importe la forme (roman, nouvelle, poésie…).
Dans le cas de ma nouvelle « Un amant si parfait », j’ai utilisé mes personnages comme une espèce d’exutoire.

Pourquoi le choix de l’autoédition ?
Lorsque je me suis rendu compte que ma nouvelle prenait forme, que l’histoire et son contenu étaient suffisamment développés pour l’éditer et les partager, j’ai commencé à récolter un maximum d’informations sur l’édition.
Je me suis vite rendu compte au cours de mes recherches que l’édition traditionnelle ne m’était pas destinée, car je ne remplissais pas les conditions suivantes :

  • Je suis un auteur inconnu du grand public,
  • Ma vie ne fait pas l’objet d’un attrait particulier (scandaleux ou autre…) de la presse quotidienne qui pourrait donner à mon roman la chance d’intéresser le plus grand nombre,
  • Mon roman n’est pas un best-seller attendu pas des milliers de fans.

Sans même perdre mon temps (et mon argent !) à envoyer des dizaines d’exemplaires de mon roman aux maisons d’édition ayant pignon sur rue, j’ai commencé à m’intéresser à ce qu’on appelle l’autoédition. J’ai alors vite pris conscience que l’autoédition était pour moi la meilleure solution :

  • Elle permet d’être maître de son manuscrit et de ce qu’on souhaite en faire plus tard,
  • L’auteur conserve la totalité des droits sur son œuvre produite,
  • Le lien avec les (futurs) lecteurs est direct,

Je ne dis pas que je n’essayerai pas les maisons d’édition traditionnelles dans le futur. Il ne faut jamais dire jamais !

Quel a été mon parcours ?
Mon parcours est assez simple. Scolarité classique et sans histoire dans un lycée de l’Oise, ce qui m’a permis d’obtenir mon baccalauréat littéraire.
Le reste de mon apprentissage, je l’ai fait moi-même, car je suis autodidacte. Dès qu’un sujet m’intéresse, je recueille plus d’informations sur ce dernier, grâce notamment à internet qui est un formidable outil de recherches.

Un autre projet ?
Oui bien sûr. L’écriture est avant tout un plaisir qu’il est difficile de ne pas assouvir lorsqu’on a commencé. Malheureusement, je n’y consacre pas un temps suffisant. J’ai un autre projet d’écriture en cours qui fera l’objet d’un ajout ultérieur.